Le port de casques permet de protéger la partie supérieure du crâne, principalement contre les risques de choc et de perforation provoqués par des chutes d’objets, des heurts contre des objets fixes ou par la chute de la personne elle-même.

Sur les chantiers, les risques auxquels sont exposés les travailleurs du BTP sont nombreux et variés. Des accidents graves peuvent en effet survenir et avoir de très lourdes conséquences. C’est la raison pour laquelle il est important d’appliquer les règles de sécurité afin de protéger les employés. À cet effet, des règles de sécurité doivent être respectées à la lettre et des équipements de protection devront être mis à disposition des différents intervenants. Les casques de sécurité permettent de couvrir la tête des ouvriers contre les chutes.

Le casque de chantier est pourtant indispensable pour protéger votre tête des blessures éventuelles, des projections ou des chutes d’objets. Il a pour vocation d’absorber les chocs. Pour être efficace, il doit être adapté à la tête du porteur (ni trop grand, ni trop petit) et doit répondre aux normes en vigueur. Dans de nombreux environnements professionnels (chantier, usine, atelier, travail en hauteur) il est essentiel de se protéger la tête d’éventuelles blessures, projections, chutes et chutes d’objet. Le principal équipement de protection individuel (EPI) dédié à la protection de la tête est le casque de protection pour l’industrie. Son port est même obligatoire, sur les chantiers pour les travaux de démolition, de montage, démontage et lavage de charpentes et ossatures.

Un casque se compose principalement d’une calotte, partie extérieure de casque qui est conçue pour résister aux chocs, et d’un harnais, qui a pour fonction de maintenir et stabiliser la calotte en absorbant l’énergie transmise à la boîte crânienne en cas de chocs. Il existe différentes couleurs qui ont toute une définition dans les chantiers. Le jaune est destiné aux maçons ou aux opérateurs de travaux publics ; le vert symbolise la santé, il est généralement destiné aux Sauveteurs Secouristes du Travail.