Affaire de toute une communauté, voire même au-delà, l’Université Cheikh Ahmadou Bamba de Touba est un projet d’envergure que tout le monde s’est approprié. Sous l’impulsion du khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké, tous les disciples veulent apporter leur pierre à l’édifice. Des sénégalais de la diaspora aux entrepreneurs locaux en passant par les commerçants installés à travers le pays, tout le monde veut participer à l’édification de l’Université qui fera l’histoire. 

Serigne Gallas Khouma – ROET

Les opérateurs économiques de Touba ne sont pas en reste. Réunis au sein du Regroupement des opérateurs économiques de Touba (ROET), ils ont compris la portée de ce projet pour les générations futures grâce à l’engagement de Serigne Mountakha Mbacké, le Khalife général des Mourides qui ne lésine sur aucun effort pour la concrétisation rapide de ce projet. Suffisant pour qu’ils s’organisent afin d’apporter leurs contributions. 

« Nous avons décidé d’accompagner le khalife général des Mourides sur ce projet. En étant conscient que ce qu’il fait est bénéfique pour tous les sénégalais. Ce sont nos enfants qui vont fréquenter cette université. Nous n’avons que Touba. C’est pourquoi nous avons décidé de prendre en charge les frais de construction de deux amphithéâtres dont le coût est estimé à 400 millions FCFA, l’unité », explique Serigne Khouma, un des responsables du ROET.

… Lire l’intégralité de l’article ici : Lire la suite