Au moins une personne est décédée et plusieurs voitures et rues ont été endommagées à Dakar suite aux fortes pluies survenues vendredi.

Une grande partie de la ville a été bloquée par l’eau qui a inondé les rues et les routes. Les conducteurs, surpris par les fortes pluies, ont été contraints d’abandonner leurs véhicules après qu’ils aient été complètement recouverts par les eaux de crue.

Il y avait beaucoup d’embouteillages, nous étions complètement bloqués. On n’avançait pas et avec la pluie, il y avait beaucoup d’eau qui rentrait et petit à petit, l’eau montait. Donc on était tous bloqués. Moi, quand j’ai vu que la voiture commençait à être inondée (d’eau), j’ai pris la décision de sortir de la voiture et je suis parti. Ma voiture était inondée à 100%” témoigne Tahar Trabelsi, un ingénieur tunisien vivant à Dakar.

Il dit avoir été témoin de la mort d’une personne qui essayait d’aider à déplacer un véhicule de la route inondée. Tahar Trabelsi, comme d’autres, a été surpris par l’intensité inhabituelle des précipitations, 126 mm de pluies sont tombés.

Aujourd’hui, l’intensité de la pluie est énorme, ce n’est pas comme les pluies du passé“, a ajouté l’expatrié.

Le plan ORSEC, le principal mécanisme de coordination et de gestion des catastrophes et des urgences. a été déclenché sur l’ensemble du territoire, a annoncé le ministre de l’Intérieur.