Entre le CV d’un homme et celui d’une femme, le choix est vite fait. Il demeure toujours difficile pour une femme d’intégrer le secteur du BTP. Le pourcentage de femmes évoluant dans le secteur du BTP et occupant des postes de responsabilité reste encore faible.

Première Sénégalaise à faire partie des Young Leaders for the SDGs endorsed by UN Envoy on Youth 4e au Sahel Innovate Challenge, Mariama Djambony Badji, 24 ans, co-fondatrice et CEO de DNA, une entreprise de construction qui fait la promotion des matériaux écologiques pour réduire l’impact des bâtiments sur l’environnement, note que le secteur du BTP compte de plus en plus de femmes. Certaines arrivent à sortir du lot, à occuper des postes stratégiques et à gérer de grands travaux.

Lire la suite sur : Lire le MAGAZINE