L’entreprise Endeavour Mining, société mère de Sabodala Gold Opération, informe avoir distribué plus de 300 milliards de FCFA de dividendes à ses actionnaires. Selon un communiqué de la section Forum civil Saraya, parvenu à notre rédaction, des miettes ont été données aux populations des zones d’exploitation aurifère. « Cette forte somme reversée aux actionnaires de Endeavour Mining montre à suffisance que les populations des zones minières sont laissées en rade, comme à Saraya. Au moment où elles vivent dans la précarité, sans eau ni électricité, les actionnaires se partagent des milliards perpétuant ainsi une injustice sociale chronique dans la partie Est du Sénégal, en particulier, et en Afrique de l’Ouest en général », renseigne le document. Avant de préciser, il est inadmissible que cette somme soit répartie entre des actionnaires au moment où l’entreprise se glorifie de la distribution à grande pompe de matériels médicaux modiques. Cette situation est inacceptable.

Auparavant, le document souligne que l’installation d’entreprises d’exploitation minière, à l’instar de Endeavour Mining Corporation, à travers sa filiale Sabodala Gold Opération (SGO), avait suscité un espoir auprès des populations du département de Saraya. Au fil des années, ajoute le communautarisme, ces dernières n’arrêtent pas de crier leur désespoir et de dénoncer les externalités négatives provoquées par l’exploitation aurifère à Sabodala et dans la zone de Missarah à Saraya. Pour tenter d’apporter des réponses à ces misères, l’entreprise SGO n’hésite pas à déployer une batterie de communications autour de maigres réalisations qu’elle qualifie de « responsabilité sociétale d’entreprise ».

Il faut dire que le département de Saraya partage ces mêmes misères avec les populations de Houndé, de Boungou, de Mama et de Waghion au Burkina Faso où l’entreprise Endeavour Mining exerce aussi des activités d’exploitation minière. Il en est de même pour les populations d’Ity en Côte d’Ivoire et probablement celles de Lafigué du même pays.

Toutefois, la section Forum Civil Saraya invite Indeavour Mining à définir une réelle stratégie RSE1 prenant en compte les besoins effectifs de populations dans l’inclusion et la participation ; le Premier Ministre Amadou Ba à exécuter en urgence l’Instruction Présidentielle du 19 octobre 2022 relative aux zones minières ; aux populations, journalistes et acteurs de la société civile défendant les intérêts des populations des zones d’exploitation minière de Saraya (Sénégal), de Houndé, de Boungou, de Mama et de Waghion (Burkina Faso), de Ity et de Lafigué (Côte d’Ivoire) d’unir leurs forces pour faire cesser les externalités négatives de cette forme d’exploitation minière en Afrique de l’Ouest.