Stades Léopold Sédar Senghor et Demba Diop : 27 milliards pour leur réhabilitation

Stades Léopold Sédar Senghor et Demba Diop : 27 milliards pour leur réhabilitation

Le Sénégal ne cache plus sa volonté d’organiser une CAN très prochainement. A cet effet, l’Etat va mettre en place un projet de réhabilitation des stades Léopold Sédar Senghor et Demba Diop d’une valeur de 27 milliards FCFA. 

27 milliards de FCFA : c’est la somme que va coûter la réhabilitation des stades Demba Diop et Léopold Sédar Senghor. D’aucun diront qu’il s’agit des  effets collatéraux de la victoire finale du Sénégal à la CAN 2022 se font ressentir au plus haut niveau de l’Etat. En tout cas, le ministre des Sports, Matar Ba a indiqué que le président de la République Macky Sll a donné des instructions fermes pour que le stade Léopold Sédar Senghor soit réhabilité dans les plus brefs délais. Il a ainsi balayé les rumeurs faisant état d’une réaffectation de l’assiette foncière de Léopold Sédar Senghor pour autre chose que du Sport. « Il n’y a aucun autre projet sur le site du stade Léopold Sédar Senghor. Le seul projet qu’il y a, c’est la réhabilitation du stade. Il est impossible que l’assiette foncière soit utilisée pour autre chose. Nous sommes en train de travailler pour organiser une coupe d’Afrique. Donc, on ne peut pas s’aventurer à penser autre chose sur ce site. L’entreprise chinoise qui a gagné le marché est en train de s’implanter pour démarrer les travaux. Je signale que ce sont 20 milliards de F CFA qui seront injectés au niveau de Léopold Senghor pour transformer le stade et en faire une infrastructure de dernière génération », a déclaré Matar Ba, ce dimanche, sur Iradio.

La réhabilitation du stade Demba Diop a été évoquée par le ministre Matar Ba. Il a pour cette infrastructure annoncé une enveloppe de 7 milliards  afin d’en faire une enceinte moderne de 15 000 places assises. Fermé depuis juillet 2017, le stade Demba Diop devrait être réhabilité grâce aux fonds du programme d’assistance de la FIFA. Les premiers financements prévus par l’instance dirigeante du football mondial seront disponibles vers la fin du mois de mars. « C’est entièrement pris en charge par la FIFA à hauteur de 7 milliards de FCFA environ. Mais le financement sera disponible par tranche », a dit le ministre des Sports.

Pratiques RH 2022 : Infobip remporte le Prix « Top Employer »

Pratiques RH 2022 : Infobip remporte le Prix « Top Employer »

La qualité des pratiques et procédures RH adoptées par Infobip au Maroc, Afrique du Sud, Nigeria et Kenya lui ont valu la certification «Top Employer 2022», décernée par « Top Employer Institute »

« Top Employer Institute » vient d’attribuer la prestigieuse certification «Top Employer 2022»  à Infobip. Acteur mondial en communication Cloud et omnicanale en B to B, la certification Top employer vient confirmer les efforts de notre entreprise pour mettre en œuvre les meilleures stratégies et des pratiques fiables en matière de gestion des ressources humaines pour ses employés.

« Nous sommes très fiers d’être reconnus comme Top Employer, car les employés qui se sentent heureux et biens sont essentiels au succès global de l’entreprise. Nous recherchons toujours les meilleurs éléments et en retour, nous voulons leur offrir la meilleure expérience et les meilleures perspectives de carrière. Ainsi, nous sommes en mesure de constituer des équipes plus solides et de renforcer notre engagement employeur en Afrique », a déclaré Domenico Devescovi, VP General Manager Africa chez Infobip

La certification du Top Employer Institute se distingue de celle des autres organismes, étant donné qu’elle est basée uniquement sur un audit des processus et non sur des scores de satisfaction clients et/ou employés. Des auditeurs externes sont chargés d’évaluer les pratiques RH  des entreprises participantes au programme Top Employer, et ce dans le but de pouvoir garantir la conformité et l’intégrité des résultats finaux.

La certification Top Employer est valable pour cette année 2022 et peut-être reconduite pour les années à venir, à condition que notre entreprise complète, chaque année, l’ensemble des process d’évaluation. D’ailleurs, Infobip vient de conclure un accord qui lui permet de participer, pour les trois prochaines années, à ce programme d’évaluation.

En plus de cette certification, Infobip s’est également vu attribuer le fameux sceau badge rouge national (pour chaque pays africain où il est présent), ainsi que le sceau badge bleu pour l’ensemble de la région africaine.

Infobip est une plate-forme de communication cloud mondiale qui permet aux entreprises de créer des expériences client évolutives et connectées à toutes les étapes du parcours client, avec des interactions faciles et contextualisées sur les canaux préférés des clients.

Réforme foncière : Macky Sall la veut équilibrée

Réforme foncière : Macky Sall la veut équilibrée

Durant l’audience solennelle de rentrée des cours et tribunaux, le président Macky Sall, a réaffirmé sa volonté de procéder à la réforme du foncier national de manière inclusive et équilibrée.

L’ouverture de l’audience solennelle de rentrée des cours et tribunaux a été l’occasion pour le président de la république Macky Sall de réaffirmer sa volonté de procéder à la réforme du foncier national, dans une démarche inclusive et équilibrée.

« La question reste une problématique majeure, et il nous faut aller donc impérativement vers une réforme, toutefois, dans une démarche inclusive et participative qui prendra en compte, l’impératif équilibre entre la sécurisation du foncier et la mise en valeur des terres » a-t-il déclaré.

A l’en croire cette réforme ne peut se faire que lorsque la sécurité du domaine national est assurée au-delà de toute ambiguïté. « C’est pour faire face à ces défis que j’ai mis en place, en 2012, une commission nationale de réforme foncière (CNRF) pour analyser les textes en vigueur et identifier toutes les contraintes en vue d’engager des réformes substantielles du régime foncier sénégalais », a-t-il indiqué.

Fort de ce constat, le président de la république est d’avis qu’il faut continuer la réflexion afin de proposer les réformes qui s’attachent à cette question essentielle, avec des études complémentaires sur l’état des points critiques liés au foncier. Pour ce faire, la loi 64-46 du 17 juin 1964 sur le domaine national qui reste un cadre légal et original qu’il faut conserver doit nécessairement être adaptée aux impératifs du présent et du futur, pour éviter ainsi de générer plus de problèmes qu’on en règle en la supprimant.

A ce propos, Macky Sall a annoncé la mise en place d’un cadastre foncier national et d’un portail foncier national afin de permettre, à terme, à tout usager d’avoir accès à l’information géographique.

Avec l’Aps

 

GESTION INTEGREE EAU : L’AFD MET 4 MILLIARDS A POUT

GESTION INTEGREE EAU : L’AFD MET 4 MILLIARDS A POUT

Les 4 communes de Mont-Rolland, Pout, Keur Moussa et Diender vont bénéficier du soutien de l’AFD à hauteur de 4 Millairs FCFA soutenir la réalisation d’un projet de protection des ressources en eau de la zone de captage de Pout.

L’Agence française de développement (AFD)  va accompagner le Sénégal dans sa volonté de développer un cadre de gestion intégrée de la ressource en eau dans les 4 communes de Mont-Rolland, Pout, Keur Moussa et Diender. Une convention de financement d’un montant de 6 millions d’euros, soit 4 milliards de FCFA, en subvention, a été signée  avec le ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération dans ce sens. L’objectif sera la réalisation d’un projet de protection des ressources en eau de la zone de captage de Pout à travers des solutions fondées sur la nature.

Les effets du changement climatique aggravés par surexploitation de l’aquifère par plusieurs acteurs intervenant dans la zone de Pout dépassent très largement la capacité de renouvellement de la nappe, entrainant à terme le risque d’un épuisement de la ressource et d’une augmentation des conflits d’usage. « Ce financement contribuera à la préservation des ressources en eau et à l’amélioration de la recharge de nappes de la région de Pout en tenant compte des effets du changement climatique », lit-on dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

Sous la maîtrise d’ouvrage de la Direction générale de la protection et de la gestion de la ressource en eau (DGPRE), le projet sera mis en œuvre sur les 4 communes de Mont-Rolland, Pout, Keur Moussa et Diender, afin de renforcer une gestion intégrée de la ressource par les acteurs du territoire et d’optimiser les prélèvements pour les différents usages.

En 10 ans, le montant des engagements de la France au travers de l’AFD en faveur de l’eau, de l’assainissement et de l’environnement-climat, s’élève à plus de 350 millions d’euros.

PORT DE NDAYANE: La première pierre posée

PORT DE NDAYANE: La première pierre posée

Avec Ndayane, le Sénégal se dote d’un port de quatrième génération conforme aux dimensions internationales située en eau profonde délesté des freins à la compétitive du port de Dakar congestionné.

Le président Macky Sall vient de poser la première pierre du futur port en eaux profondes de Ndayane. Un vrai port du futur, répondant aux normes internationales avec un tirant d’eau de 20 mètres qui s’étendra sur plus de 1000 hectares jusque dans la zone de Popenguine. Un port de 4e génération  qui sera le plus grand port d’Afrique de l’Ouest, doté d’une zone économique spéciale.

La congestion du port de Dakar fait partie des freins à sa compétitivité face à la concurrence régionale et sous régionale. Le retard d’investissements sur les infrastructures, sur l’efficacité opérationnelle de la manutention fait que plusieurs bateaux en rades peuvent attendre plus de 20 jours traitement. Il faut donc améliorer l’efficacité des services du port et cela passe par l’investissement dans les infrastructures et les services. Que toute la chaîne logistique soit en place pour par exemple que 400 camions soient disponibles afin qu’un bateau de 40.000 tonnes ne passe pas une semaine sur les quais comme dans les ports qui sont efficaces au-lieu des 20 jours que lui coûtent Dakar.

Ainsi, l’Etat du Sénégal a apporté la solution en prenant la décision de construire à Ndayane, un port multifonctions, à forts tirants d’eau (20 mètres), accolé à une zone industrielle d’environ 2.000 hectares de superficie. Une option qui peut permettre la transformation des marchandises importées avant de les ré-exporter

Dubaï Port Word est le partenaire stratégique de ce projet évalué à 3 milliards de dollars US et prévu sur trois phases. Une première phase de 1 milliard de dollars concerne les investissements de structure comme le Chenal d’accès sur 5 km à -18m et le gain de100 ha sur la mer et qui vont constituer le terminal à conteneurs pour DPW.

Il faut rappeler que le Port de Dakar joue un rôle important dans l’économie sénégalaise avec  90% du commerce extérieur qui passe par le Port de Dakar et 90% des recettes douanières. Il a à un trafic de plus 13 millions de tonnes de marchandises, tous sens confondus (import-export-transit-transbordement). En plus, il participe à la vie économique de l’hinterland, notamment le Mali, le Niger, le Burkina Faso qui y font transiter un important trafic.

 

Caution loyer Sénégal : Maintenant, c’est 2 mois

Caution loyer Sénégal : Maintenant, c’est 2 mois

Gros coup de pied dans la termitière des bailleurs et agences immobilières au Sénégal. Dorénavant, la caution pour le loyer, elle est de 2 mois et pas plus.

Gare aux fraudeurs et aux récalcitrants, les services du ministère du commerce et des PME et les forces de défenses et de sécurités veillent aux grains. A partir d’aujourd’hui, la caution que les bailleurs ou agences immobilières peuvent réclamer est de 2 mois.  «Le montant du cautionnement et des loyers à verser d’avance à titre de garantie ne peut excéder une somme correspondant à deux (02) mois de loyer. A ce titre, les bailleurs et commissionnaires sont tenus au respect strict des dispositions réglementaires susvisées, sous peine de poursuites judiciaires devant le tribunal de grande instance», lit-on dans le document que les services d’Aminata Assome Diatta ont envoyé.